Chers lecteurs et lectrices (cher lectorat, finalement),

Voici un petit aperçu de notre week-end. Vendredi nous avons assisté à un spectacle de théâtre de rue que donnait la troupe d'Innocent. La pièce était en mooré mais grâce aux explications des comédiens nous avons compris le scénario. L'histoire s'adressait aux enfants des rues et relatait le destin tragique d'un jeune qui quitte sa famille pour aller à la ville, pensant y vivre mieux. Hélas, de mauvaises recontres et de mauvais choix le mèneront à la mort. Le but de cette pièce est d'inciter les enfants des rues à retourner dans leur famille. En attendant que la pièce commence on s'est octroyé un burger.. enfin presque, disons un mayo-burger!
Samedi matin, Aurore et Clem ont assuré la matinée de jeux à l'ANERSER. Les autres ont pu "payer leurs dettes de sommeil", lessiver, ne rien faire... L'après-midi, Oli nous a fait découvrir son village de Ouitenga. Sa cousine nous a fait visiter sa fabrique de dolo (bière traditionnelle à base de sorgho), que nous avons goûté plus tard sur le marché du village, dans une calebasse commune, entourées d'une nuée de mouches et d'odeurs de poisson frit. Nous avons également fait un petit tour à la ferme où nous avons vu des zébus, des chevreaux et des cochons. Mais les voyages en Oli-Oli-mobile ne sont jamais tranquilles. Pas de panne d'essence cette fois-ci mais nous avons failli nous embourber (on se voyait déjà pousser la voiture, les pieds dans la boue).
En fin de journée, Clem s'est décidée à passer à l'acte: elle s'est faite natter! Personne ne voulait en perdre une miette (aura t-elle mal?), le salon de coiffure était donc bien rempli. En est sortie une Clem satisfaite, au front dégagé, et que toute la famille complimente. Qui sera la prochaine?
Pour clore cette journée, nous nous sommes rendues dans l'église du quartier pour profiter du banquet de mariage, après le départ des mariés et de tous leurs invités! Ce comportement de "pique-assiette" semble n'avoir choqué que nous!

Dimanche, les touristes qui sommeillent en nous se sont réveillées pour une journée bien remplie. Départ à 8h avec Bado, Oli et Dri mais sortie de Ouaga vers 9h seulement. En cause: de nombreux arrêts d'Olivier (dont un pour nous faire un cadeau, donc on l'excuse!) et une panne de batterie du 4x4 de location!
Nous sommes tout de même arrivés à Ziniaré pour visiter le parc animalier qui entoure la propriété du président. Puis, nous avons repris la route pour Laongo, site artistique de statues, taillées à même les blocs de granit affleurants, par des artistes du monde entier. C'était très épatant! (n'est-ce pas Oli...?!) 
Après s'être rassasiées de riz, nous sommes reparties vers Ouaga pour visiter ses principaux sites: cathédrale, maison du peuple, place de la révolution. Abattues par la chaleur, assoiffées et en manque de sucre, nous partons déguster des glaces maison. Un grand moment de bonheur!
Pour clore cette journée, Bado (notre guide) et sa femme nous ont invitées pour un succulent repas:DES CRUDITES, un bon riz-sauce, et de la papaye! Merci à Déborah et Kadi pour ce repas.

Lundi, l'animation a repris à l'ANERSER. Contentes de retrouver les enfants et de jouer avec eux!

Aujourd'hui, une sortie surprise nous attendait. Direction Sabou pour la mare aux crocodiles sacrés, où nous avons monté une belle collection de photos d'enfants sur le dos d'un croco! Nous avons ensuite été accueillis dans une association locale s'occupant aussi d'enfants, pour faire quelques jeux avec tous.
Retour sur Ouaga, toujours à 18 dans un mini-bus de 13 places, avec en plus 4 poulets vivants!

A très bientôt,
bises à tous

Les Faso 5.